merci de votre visite

Le pilote Mr Didier Daurat

 

Le service aérien régulier de nuit a été inauguré le 10 mai 1939

avec des avions Caudron Goéland sur les lignes Paris-Bordeaux

et Paris-Lyon-Marseille.

Didier daurat

Didier Daurat né le 2 janvier 1891 à Montreuil-sous-Bois et mort

le 2 Décembre 1969 à Toulouse est un pionnier de l'aviation

Française, figure marquante de la grande aventure de l'Aéropostale.

Il est pilote de chasse pendant la Première Guerre mondiale ou il se

distingue en repérant la Grosse Bertha qui pilonne Paris. Après la guerre,

il entre aux lignes aériennes Latécoère (qui deviendront l'Aéropostale, puis

Air France ) ou il est d'abord pilote puis directeur d'exploitation.

Dès lors va commencer la légende de l'homme à la volonté de fer qui

fera de Didier Daurat un chef admiré par beaucoup, craint par tous,

hai par certains. Il n'hésite pas à renvoyer ceux qui montrent un seul

signe de faiblesse, contestent ses méthodes ou n'adhèrent pas à "l'esprit

du courrier". Beaucoup de pilotes commencent leur carrière par " Le

royal cambouis", c'est à dire en restant au sol pour effectuer la maintenance

des avions. Selon Daurat, cela forme le caractère et obligera les pilotes à respecter

la mécanique qu'ils connaissent. De fait cette aptitude des pilotes à démonter

et réparer un moteur se révèlera vitale par la suite dans le Sahara comme dans

les Andes.Il sait par ailleurs remarquer les talents. Quand Mermoz se présente

et fait une éblouissante démonstration de pilotage à Toulouse, Daurat lui dit: " Je

n'ai pas besoin d'artiste de cirque mais de conducteurs d'autobus. On vous dressera"!

Cependant il l'engage quand méme ... d'abord pour nettoyer les moteurs.

Ces méthodes font leur preuves car les lignes Latécoère puis l'Aéropostale

atteindront une ponctualité et un taux de fiabilité inconnus pour l'époque

d'abord sur la ligne Toulouse-Saint Louis du Sénégal, puis sur la ligne

Toulouse-Santiago du Chili avec la traversée de l'Atlantique Sud et des

Andes.Quand l'Aéropostale est intéguée à Air France en 1933 Daurat,

qui n'a pas que des amis. En 1935, il fonde la compagnie Air Bleu, qui

transporte du courrier dans toute la France de jour comme de nuit. Là

aussi les résultats sont remarquables, mais l'entreprise est militarisée à la

déclaration de guerre en 1939. A la Libération, il relance la Postale de nuit

puis devient chef du centre d'exploitation d'Air France à Orly jusqu'à sa

retraite en 1953. Didier Daurat est "l'àme" de l'Aéropostale, celle-ci utilisera

des DC3, puis des Fokker 27 pendant très longtemps. La fiabilité de

ces pilotes est telles, L'acheminement du courrier un tel sacerdoce, et par

tous les temps, que sur 7200 vols de nuit, seulement UN a été détourné à cause

d'intempéries... Il meurt à Toulouse en 1969. Privilège esceptionnel: Didier

Daurat est enterré, à sa demande, sur l'arérodrome de Toulouse-Montaudran,

ancienne base de l'Aéropostale.

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×