merci de votre visite

Pierre Andrieu 1943 - 2014

Andrieu 1

Andrieu2 4

Un artiste à la créativité

débordante

Pierre Andrieu, né en 1943 à Lille (59-Nord), décédé le 2 Mai 2014,

Artiste peintre, sculpteur, créateur publicitaire, de jeux

et jouets, aménagement de place publique.

J’effectue ses études de 1958 à 1961 à l’Ecole d’Art St Luc

à Tournai (Belgique)

Opération Lille Sud (Palais à ciel ouvert) en partenariat avec

l’association Itinéraire. Création d’une mosaïque de 12 m²

située sur le mur du cimetière du sud à Lille.

L’artiste madeleinois, qui s’est amusé à baliser son domicile,

rue Saint-Charles, d’un trompe l’œil humoristique.

En 2015,sa compagne, Marie Dely, a eu l’idée d’organiser, en

hommage, une exposition. Ses deux filles, Caroline et

Séverine, mais aussi la famille et les amis, ont suivi,

réunissant des œuvres que l’artiste avait gardées, et d’autres,

venues de collections privées. Les toiles de la deuxième

salle sont accrochées dans un respect chronologique. Ce

qui révèle l’évolution de son travail et de ses recherches

sur les formes, les couleurs, les matières, les styles. Et

témoigne de ses périodes apaisées ou tourmentées.

Pierre Andrieu n’était pas seulement artiste peintre.

« Il avait une idée à la seconde et un sens développé du

partage », confie Caroline pour traduire le côté créateur de

son père, soucieux de promouvoir l’art dans la rue, l’art

pour tous. Son atelier était d’ailleurs en bonne place à

Wazemmes. Comme pour lui tout était prétexte à créer, il

a aimé pratiquer la « récu » : à découvrir sous forme d’un

atelier aménagé. Attentif aux jeunes, il a goûté à la

réalisation de jeux, présentés dans un coin ludique, et

d’un livre explicatif pour aborder le dessin. Son penchant

pour la poésie et l’écriture ? Il l’a concrétisé en

s’appliquant dans des légendes, des commentaires et

un recueil. Il a également pratiqué l’art-thérapie, s’est

attaché à rendre accessible la peinture à des personnes

handicapées, des prisonniers aussi.

Autant d’intérêts à retrouver au fil de multiples dessins,

céramiques, boites à trésors et calicots réunis dans la

première salle aux côtés de quelques peintures encore.

Ajouter un commentaire

 
×