merci de votre visite

Claude Hertenberger

Claude hertenberger

Graveur de renommée internationale, ancien professeur à l'école

nationale des Beaux Arts de Dijon, Claude Hertenberger est décédé

à Paris le 2 mars à l'âge de 90 ans. Né en 1912 dans une famille

d'émigrés alsaciens ayant fui l'occupation allemande, Claude

Hertenberger a voulu « devenir Rembrandt » quand il avait 20 ans.

Mais c'est finalement dans la gravure qu'il se réalisa pleinement,

transformant son art en lui donnant une dimension à l'image de l'ère

industrielle. Graveur agréé par le ministère des PTT et auteur à ce

titre de plus de 200 timbres (dont celui représentant le palais des

Ducs de Dijon), il s'est ainsi fait connaître par des œuvres

monumentales : décoration de la salle à manger du paquebot France

(250 m2 de tôles en aluminium travaillées) ou de l'horloge astronomique

de 12 m de diamètre de l'aérogare d'Orly. Prix de Rome de gravure en

1942, il ne put séjourner en Italie à la villa Médicis durant les quatre

années prévues, la Gestapo l'ayant arrêté et emprisonné. Peintre, puis

graveur, Claude Hertenberger a abordé d'autres formes d'art sur la fin

de sa vie. Devenu mosaïste, il a une fois encore repoussé les limites de

ses œuvres, réalisant notamment 140 m2 de vitraux pour l'école militaire

de Draguignan. Licencié en histoire de l'art, diplômé de l'institut d'art et

d'histoire de la Sorbonne, membre du jury des Prix de Rome, il était

titulaire des Palmes académiques, de l'ordre national du Mérite et de la

Légion d'Honneur. Ses obsèques se sont déroulées  à Saint Benoît du

Sault dans l'indre. C'est là que se trouve la maison de famille et l'atelier

où lui et son père ont travaillé et créé de nombreuses œuvres peintes ou

gravées.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×